Shabbat Shalom



Depuis quelques temps, je reconnecte avec les traditions hébraïques que ma grand-mère pratiquaient, mais qui ne m'ont malheureusement pas été transmises de manière directe.

Bien que j'aie beaucoup de peine à me connecter à une force masculine et unique, mon exploration spirituelle passe par des chemins de traverses; chamanisme, hindouisme, bouddhisme, wicca, paganisme nord européen, celtisme, HooDoo, VooDoo, and so, and so...


En faite ce qui me parle c'est la multiplicité des traditions et leurs connexions entre elles.Quand on s'y penche de plus prés, si on chasse toute idée de perfection et de prosélytisme on constate que 1) quasi toutes les traditions ont des points communs, largement inspirées par les cycles de la Nature et les énergies qui l'habite, et 2) nul besoin d'être pratiquant-e pur-e et dur-e pour reconnecter avec l'Amour, la Gratitude, et la Fraternité/Sororité entre êtres Vivants.

En quelques sortes, je pratique une "spiritualité hygiénique", une prise de conscience du "divin" dans sa dimension quotidienne. Je ne suis d'aucune tradition puriste particulière , mais une métisse holistique de la Spiritualité :-)


Cette année j'ai décidé de mettre en place, entre autres rituels inspirés par le judaïsme, la pratique hebdomadaire du Shabbat. Je m'en tiendrai aux symboles que véhiculent ces fêtes et à l'expression de ceux-ci dans une vie "laïque"ou simplement "multi-spirituelle".


Voici ce que je retiens du Shabbat et qui me plait d'expérimenter en mode "light", afin que ce rite puisse être célébrer par tou-te-s.


Le Shabbat, qui commence le vendredi soir après le coucher du soleil et prend fin le samedi soir à la lueur des premières étoiles, marque la fin de semaine et le début du repos (ici c'est souvent le dimanche qui fait office de jour de repos, que l'on soit chrétien ou non.)

J'aime cette notion de repos total, de s'accorder du temps à ne "rien" faire, à ne pas "vouloir", à juste "être".

Il commence avec la famille réunie autours de la table ou se dresse des mets succulents, en particuliers deux hallots (sorte de pain briochés tressés). Au moins deux bougies sont allumées par la femme du logis; elles représentes la parole de Dieu en ce jour "observer" et "se souvenir".

Autours de ces bougies, avant de rompre les hallots et de partager le repas, il est d'usage de nous recentrer sur la gratitude et les bénédictions. Chacun-e pourrait à son tour dire pourquoi ille est reconnaissant-e en cette semaine. Le mari pourrait rendre grâce à sa femme et inversement, et les parents pourraient "bénir" leurs enfants en leur exprimant joie et fierté. On échange des histoires (il existe des contes juifs d'une absurdité tout à fait délicieuse qui feront rire petits et grands), des gentillesses envers nos proches, on ri de bon cœur, on chante, on danse au son de la clarinette klezmer ou de Beyoncé; l'important reste la joie pure et simple et le partage!

Le simple fait de se réunir intentionnellement autours de ce genre de pratique ou chacun-e exprime tour à tour ses joies permet de tisser un lien unique, positif et heureux entre les membres de la famille (proche ou large!invitez aussi vos ami-e-s si vous le souhaitez!)...un lien tissé à l'image des hallot, tréssées de 3 brins égaux entrelacés.


Et pourquoi pas finir cette belle soirée à la lueur des bougies, après le coucher des enfants, dans un moment de reconnexion avec l'être aimé? Faire l'amour pour refléter l'union du Masculin et du Féminin, forces complémentaires présentes dans le Cosmos (que ce soit dans un couple hétéro ou homo, l'idée ici c'est de joindre ces deux forces à l’intérieur de nous et de les reconnaître dans l'autre).


Le samedi, vous pourriez vous accorder du temps pour vous; sans attentes, sans buts, ni obligations...et pourquoi pas vous déconnecter de votre téléphone, ordi ou autre moyen de communication. Rester dans l'ici et maintenant, dans le repos de l'âme et du corps.


Il y aurait tant de choses à dire pour compléter mes propos, qui, comme avertis, n'ont rien d"orthodoxes". Il existe bien entendu des interdits et des règles ou prières à observer, mais je préfère me contenter du symbolisme et m'en tenir à ce que je sais.


Sur ces bonnes paroles je m'en vais préparer les hallots!


Je vous souhaite donc "Shabbat Shalom" et toutes ces sortes de choses ;-)

Bon repos!

© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin