Manger sauvage


J'aime glaner des plantes sauvages; quelques feuilles par-ci, quelques fleurs par là, pour égailler et "ensauvager" ma cuisine.


Quand je pars en balade, je prends avec moi mon petit guide de plantes comestibles, mon couteau et un ou deux petits sachets en papier ou tissu. Parfois je rentre "broucouille", et d'autres j'ai quelques poignées de plantes à ajouter au menu.

Cela me permet de repérer les "spots" ou poussent certaines plantes et arbustes, de connaître un peu mieux la flore de mon environnement proche...et je ne m'arrête pas là!


De l'écorce de bouleau trouvé ici me permettra d'allumer mon prochain feu ou mon Sahumerio, une touffe de chénopode arraché dans mon potager ira dans ma tarte ou ma salade, avec l'humble pâquerette du talus je fais mon cosmétique...

BIM d'une pierre deux coups; on désherbe et on se nourrit!


Mes dernières trouvailles sauvages sont à base de fleurs et en voici trois que j'ai faites (ou m'apprête à faire) :



Macérat de Pâquerettes


T'en as à foison dans ton jardinet? Et YOUP, une huile raffermissement et tonique pour ton visage, ton décolleté ou tes cicatrices.


1.Cueillir les sommités fleuries et faire sécher (parceque sinon ça pourrit dans l'huile :-/)

2.Mettre dans un bocal.

3.Recouvrir d'huile végétale.

4.Laisser macérer un bon mois en remuant de temps en temps. Perso j'ai mis à macérer à la lumière de Papa Soleil pour avoir son énergie infusée ;-)

5.Filtrer.

6.Ajouter de la vitamine E (une dizaine de gouttes) ou de l huile essentielle de Camomille, pour stabiliser et/ou donner un petit parfum (en outre la Camomille à des propriétés un peu similaire).



Roses sauvages au sucre


L’Églantier ou Rosier sauvage est surtout connu pour ses fruits: le cynorhodon.En attendant les premières gelées et la récolte des fruits, profitons de ses fleurs, également comestibles, qui peuvent être ajoutées crues à la salade (en petite quantité car laxatives) ou "confites" dans le sucre pour décorer les gâteaux ou les bouchées gourmandes.


1,Cueillir une belle poignée de roses sauvages.

2.Les rincer, mettre à sécher.

3.Battre 1 blanc d’œuf.

4.Tremper les fleurs.

5. Saupoudrer les fleurs de sucre fin.

6.Laisser durcir 24 heures au fridge.





Beurre-Miel de Calendula


Cette jolie fleurs jaune orangé, bien tristement nommée "soucis", est très commune. Elle est facile à cultiver dans votre jardin.En mode "perma" parmis les légumes, elle se plait bien!


Mélangez tous ces ingrédients à la fourchette: 2 tasses de beurre ramolli à la température de la pièce, 1 tasse d'huile de tournesol, ½ tasse de miel et 1 c. à table de pétales de calendule fraîches.


Et BIM, du Soleil en tartine ou dans vos cakes ;-)



Bien entendu pour toutes ces recettes, préférez des ingrédients locaux et bios que vous trouverez chez des commerçants soucieux de faire vivre les paysans, agriculteurs, apiculteurs ou éleveurs de votre région!



© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin