Joyeux St-NiKlaus!

Mis à jour : 7 déc 2019



(repost ak recette included)


En bonne maman anti-capitaliste et "traditionaliste", aujourd'hui j'ai appris à mes filles l'histoire du "vrai" père Noël, de celui qui s'accompagne du Père Fouettard, qui ne distribue pas des cadeaux made in China, mais des mandarines, des petits pains et des biscuits aux bambins sages. Je leur ai également expliqué que le "Père Noël" (qui garde le nom de Santa Klaus en anglais, c'est donc bien la même source à la sauce indus') est une invention de Coca Cola datant des années 50 (ou 30?), fabriquée sur les cendres de la tradition dans le but de faire vendre leur produit (qui à la base était un remède phytothérapeutique à base de feuilles de coca et de noix de cola, mais bon, c'est une autre histoire...)


Mais alors c'est qui ce Saint Nic'? Saint Nicolas serait en faite Nicolas de Myre. Il porte une myrte sur la tête, un costume blanc et rouge, une hotte dans le dos, une crosse d’évêque à la main, et se trouve parfois accompagné d'un âne.La fête qui lui ai dédiée est une tradition vivace dans plusieurs pays européens, qui se déroule le 6 décembre ou le 19 décembre pour l'Église orthodoxe utilisant le calendrier julien. La date du 6 décembre à été choisie au cinquième siècle comme la fête des commerçants, des boulangers et des marins. Le 5 décembre, veille de la fête de saint Nicolas, le patron des enfants, les écoliers nommaient, parmi eux, un évêque. Toute la journée du 6 décembre, l’élu avait le titre et les immunités d’évêque des enfants. En cette qualité, il ordonnait tout ce qui concernait la fête générale des enfants de la ville.

Nicolas est le patron des bateliers, des mariniers et des navigateurs d'une manière générale et il semblerait qu'il protège la vertu des jeunes filles vierges (peut-être un ersatz du temps ou le Père fouettard était un gros pervers sadique avec sa trique).Tout au long des voies navigables de France sont élevées des chapelles dédiées à saint Nicolas. Il est aujourd'hui le patron de nombreuses corporations ou groupes tels que les enfants, les prisonniers, les avocats, les ergothérapeutes, ou les célibataires. Dans certaines régions, il est accompagné par le Père Fouettard (Zwarte Piet - Krampus – Père Fouettard ou « Pierre le Noir » textuellement – en néerlandais. Hans Trapp en alsacien) qui est vêtu d'un grand manteau noir avec un grand capuchon et de grosses bottes, porte parfois un fouet et un sac, se barbouille la figure de suie. Il n'a pas le beau rôle, puisqu'il menace de distribuer des coups de trique aux enfants qui n'ont pas été sages ou de les emporter dans son sac et qui donne, parfois, du charbon, des pommes de terre et des oignons ou quiche. Le Père Fouettard est également souvent représenté avec des cornes et une queue. On suspecte que ce soit une ancienne représentation de Wotan ou Odin, et que le bâton qui l'accompagne (sa trique...ahem...) est en réalité le "rameau de la renaissance" (Ha ben voilà! C'est comme ça que t'appelle ta trique Odin? C'est du propre :-p).


Quant au célèbre petit pain du 6 décembre, il est à l'origine sensé représenter Nicolas de Myre, et se nomme suivant les régions "Mannala" ou "Mannele".


Aujourd'hui, nous allons faire les nôtres en pâte briochée pour le goûter.


La recette de pâte à brioche végan (attention dosage à l'oeil!)


-de l'huile de coco (remplace le beurre, env.100gr)

-de la levure de boulanger (en cube, une moitié)

-de la farine (env.200gr)

-du lait tiède (j'aime celui d'avoine parcequ'il est presque aussi crémeux que le vrai lait, un gd verre)

-du sucre (env. 2 càs)

-de l'eau en rab si besoin.

-des billes de sucre et autres décors du même acabit (étoiles de couleurs, raisins secs, etc...)

-un peu de crème végétale pour faire adhérer les "décors"


Dans un saladier, émietter la levure dans la farine.Ajouter le sucre. Creuser un puits. Faire fondre l'huile de coco. Verser l'huile dans le puits, bien malaxer (donne une pâte un peu friable et grumeleuse).Ajouter le lait pour former une pâte homogène. Si besoin ajouter un peu d'eau. Bien pétrir (plus la pâte est pétrie, plus elle sera légère). Laisser reposer au chaud pdt 1 heure minimum.


Faire des boudin de pâte. Entailler la pâte en 4 endroits, pour former les bras et les jambes. Badigeonner la pâte de crème (végétale) qui va agir comme une "colle" pour ajouter les petits cristaux de sucre, raisins secs, etc...

Patouiller, s'amuser, créer différents personnages...puis les mettre au four (attention la cuisson est très rapide...et vos brioches pourraient vite être trop cuites. Je dirais environ 10 min à 150.)


Nos bonshommes pâte sont prêts à être dévorés!

Je prépare de la tisane et le brasero pour un goûter folklo au coin du feu à la sortie de l'école...

Joyeux St-NiKlaus à vous tout-e-s




Sources: Wikipédia et "L'Elféméride" de Pierre Dubois et René Hausman.

© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin