Home retreat



ça y est, ça devait arriver à un moment donné, j'ai dû aller me faire tester au Corona.

Hier, juste avant la minute de torture nasale, je suis allée me poser au soleil, yeux fermés, histoire de capter le max de vitamine D et de liberté.

Je me suis sentie comme une condamnée à perpétuité avant d'entre dans le pénitencier.


Actuellement, et dans l'attente des résultats, je suis assujettie à la maison. Je toussote, j'ai un petit peu de fièvre et des courbatures mais bon, rien de plus qu'un refroidissement de saison.

Ces prochaines 48h ou ces prochains 10 jours, vont certainement être éprouvants. Surtout si nous sommes les 4 enfermés.

However, j'ai décidé de ne pas me laisser aller, et d'entre voir cette période de "retraite à la maison" forcée comme une occasion de me détendre, de ralentir, de prendre soin de moi, de nous.

Car honnêtement, et même si l'aspect social et l'interdiction d'aller ne serait-ce qu'en nature est pénible, perso je n'attendait que ça. Non pas d'être malade (quoique après c'est fait et j'aurais au moins quelques mois de répis pour être tranquille avec ça) mais parceque cette situation actuelle (sortir uniquement pour faire tourner l'économie) me débecte et deviens ultra lourde à supporter. Quand t'es confiné au moins c'est TON horaire, TON rythme. Alors ouais, c'est pas jouasse en soit, mais essayons de voir le côté positif de la chose (on en reparle dans 10 jours :-p).

Bien entendu ça va aussi dépendre de l'évolution de la maladie et de ton bien-être physique.


Voici quelques idées que je mets en place pour me permettre d'aménager quelques moments feelgood dans mon quotidien de confinée :


-Je continue à faire du yoga, ts les matins. C'est pas grand chose en terme de dépense physique mais le yoga (tout comme le Taï Chi) sont des pratiques alignant corps-âme-mental. Une petite séance (ou une grande) permet de se délier et de réveiller le tout de manière holistique.



-Je garde un contact avec la nature. Je nourris mes plantes d'intérieur et je leur parle (oui je suis cinglée et j'aime ça). J'ai la chance d'avoir un balcon, donc je le réaménage pour me faire un coin sympa à l'air pur pour boire ma tisane sous ma couverture et profiter de quelques rayons de soleil.Je peux aussi me reconnecter méditativement avec elle à travers ma fenêtre; ne serais-ce que regarder l'arbre devant ma maison en observation "consciente" quelques minutes par jour. Cet arbre deviendra à coup sûr mon "ami du dehors" celui avec qui je noue une relation de soutient. Dès que je sortirai, j'irais le remercier avec une offrande et un bisou. Pareil pour le paysage au lointain; les couleurs changent selon la luminosité. Et si je n'ai vue "que" sur le ciel, j'observe les nuages, les couleurs au lever et coucher du soleil, la lune...Bref tu l'auras compris, j'observe quelques instants par jour, comme une méditation active.


-Je fais tous les trucs que je repousse again 'n'again; un brico, des confitures (ou du cuir de fruit comme tu peux voir sur mon compte insta; Paganmamita), des réparations, un reprisage de chaussette, etc...c'est pas hyper glam, mais ça fait avancer le schmilblick. Et si je suis ULTRA motivée et ben je réaménage (ou je fais des plans de réaménagement) de ma chambre!


-J'avance dans ma "reading list"...tu sais tous les bouquins accumulés sur ta table de chevet que tu ne lis pas parceque t'as juste la force de t’effondrer sur ton lit le soir venu?!?


-Je passe du temps avec mes enfants (jeux, brico, etc...) mais surtout je leur parle de la situation; il y aura des moments de tensions, d'envie d'être seul-e. Il va falloir être à l'écoute de ce que ressens l'autre, accepter le "NON pas maintenant", et comprendre que c'est difficile pour tout le monde, parents ET enfants. Si vous êtes deux parents à la maison, relayez vous au max, histoire de laisser une plage de liberté à chacun-e chaque jour. Et gardez un (semblant de) rythme; les enfants se couchent (ou vont dans leur chambre) à l'heure habituelle...c'est aussi l'occasion de reprendre son souffle.


-Je suis confinée OK, j'ai pas le choix que de rester à la maison D'ACCORD, MAIS je m'habille. La tentation est grande de rester vautrée dans mon oneZ rose à paillettes.Mais énergétiquement je reste molassone. ça va un jour ou deux, mais sur la durée c'est vraiment pas top. Pas besoin d'être au défilé de mode (quoique!?!) mais juste de faire la transition entre "jour actif" et "nuit repos".


-C'est vrai, il n'y a pas de remèdes contre le Corona. Cependant tout à chacun peut puiser dans les remèdes anciens pour juste soulager les symptômes et se sentir mieux.

A)Des tisanes pectorales (mauve, thym, achillé, etc...),

B) Des bains aux plantes si on a la possibilités. ça soulage les courbatures, réchauffe et détend. J'ai un super mélange homemade de ma pharmacie préférée mais sinon quelques gouttes d'huiles essentielles font l'affaire (eucalyptus, romarin, thym, lavande)...Même les fleurs séchées jettés dans l'eau du bain vont trés bien!


C) Des fumigations telles que romarin, sauge et si il y a trop de fumée, papier d’Arménie, palo santo. Les fumigations sont utilisées de tous temps et de toutes cultures pour purifier l'air, en particulier en cas de maladie. Pense aussi à bien aérer plusieurs fois par jour.

D) Une cure de jus de légumes/fruits frais, de propolis et de vitamine C pour soutenir l'organisme et l'aider à se battre contre les vilains crobes!Pour toute la famille!


-Je dessine/colle/écrit chaque jour dans mon journal créatif. Ainsi je me libère des tensions et je rends le monde autours de moi plus Beau, plus Libre.


-Je me connecte à mes Alliés ou Esprits Guides, en pensée ou par le biais d'un voyage chamanique pour leur demander du soutient et m'aider à guérir. Note les messages qui te sont délivrés, ils sont inspirants ;-)


Voilà, j'espère que ces quelques idées t'inspirerons pour passer ces quelques jours pas folichons en meilleures conditions. Et n'oublie pas ce mantra; Tout fini par passer ;-)


Forza!

© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin