Faire peau neuve

Le printemps invite à prendre soin de nous avec l'aide précieuse des plantes que nous pouvons trouver dans la nature ou nos jardins.


Voici quelques petites idées de rituels self care, dont tu pourras trouver le suivi sur ma page instagram Chloé PaganMama (@paganmamita) • Photos et vidéos Instagram


Macérât de Pâquerettes :



La Pâquerette, qui porte le joli nom latin de Bellis Perennis, est une plante commune de la même famille que les camomilles ou les marguerites.

Simple, discrète et pourtant légion, cette petite fleur a bien des vertus.

Symboliquement elle nous invite à manifester notre singularité, notre authenticité et la bienveillance envers nous-même.

Au niveau phyto la pâquerette est un tenseur de peau, elle apaise et répare celle-ci, elle favorise la circulation sanguine et permet de soigner les petits soucis cutanés.

Pour réaliser un macérât huileux, rien de plus simple!

Par une belle aprés midi de printemps (c'est important car les fleurs ne s'ouvrent qu'en milieu de matinée et il faut que celles ci soient sèches), ramasses dans ton panier ou tablier des fleurs de pâquerettes. Bien sûr, évites les gazons souillés par l'humain, les animaux domestiques ou encore les produits phytosanitaires, c'est la base!

Ramasses en une bonne quantité et remercie Mlle Pâquerette pour sa médecine (comme pour toutes les plantes prélevées).

Une fois à la maison, places tes fleurs dans une assiette pour toute une nuit: Ainsi tu permets aux éventuels petits insectes de se faire la malle.

Tu prendras un grand bocal ou tu mettras tes pâquerettes, puis tu les recouvriras avec de l'huile végétale de bonne qualité (et bio!) telle que l'huile de Jojoba, Macadamia ou Tournesol. Moi j'ai choisi Jojoba pour ses propriétés "spécial peaux matures", pour son film non gras (enfin moins que d'autres, s'entend, ça reste de l'huile, hein) et pour sa durée de conservation.

Tu peux recouvrir ton bocal avec une étamine (tissu léger en coton type "essuie vomito de bébé"). Tu prendras soin de la laisser dans un coin lumineux, genre aux rayons direct du soleil derrière une fenêtre par ex, et tu remueras le bocal ts les 2 jours. Au bout de 21 jours, tu filtreras avec l'étamine sans presser les fleurs comme une brutasse (tu n'en as pas besoin).

Tu pourras alors utiliser ton macérât comme lotion de soin, en particulier sur la peau du buste ou elle préviendrait les premières rides.

Si tu souhaites ajouter une "extra magical touch", je te conseille de réaliser ce macérât en Nouvelle Lune ou Lune croissante (pour faire peau neuve!) et de dessiner sur ton bocal un sigil* de ta confection pour donner une aura encore plus personnelle à ta potion.


*Sigil: symbole magique réalisé à base des consonnes d'une phrase d'affirmation positive. C'est très créatif et personnel. Néanmoins tu trouveras sur internet des exemples de Sigils connus et déjà utilisés par d'autres personnes, ou encore mieux, des tutos qui t'expliqueront comment réaliser le tien ;-)



Hydrolat de Romarin:



J'ai acquis depuis peu un alambic qui me permet de fabriquer des hydrolats (en toute légalité).

Comme mon Romarin est (sans fausse modestie) le plus beau, le plus grand ET le plus fleuri de tous les potagers alentours, j'en ai prélevé quelques brins afin de faire mon premier hydrolat.

J'attends les prochaines floraisons pour faire peter l'hydrolature avec l'Achillée Millefeuille, la Menthe, la Lavande and so on...


A noter que les hydrolats (bien vérifier leurs composants et origines qui doivent être bios et garanti sans autres composants que la plante elle même, a fortiori si tu l'ingère!) sont moins chers et moins cash que les huiles essentielles. Cependant les hydrolats servent à bcp de chose comme la cosmétique, les soins de soutient et de préventions, la cuisine...

Si tu peux les faire toi-même c'est top! Et sinon tu en trouveras dans bon nombres de magasins bios et drogueries.


Symboliquement le Romarin aide à la purification et à la protection.

Il est aussi symbole d'amour, à l'image du mien que j'ai acquis à mon mariage et qui ornait ma couronne de mariée.

Il aide à garder l'esprit clair, à booster notre mémoire, à faire remonter les souvenirs. Le terme "reminiscence" lui va comme un gant.


En interne il permettre de soulager et détoxifier le foie, de préparer l'organisme des femmes dès 40 ans ou/et pendant la période de pré-ménopause.

Un hydrolat donc tout indiqué en cette période printanière de nettoyage aussi bien interne qu'externe.

Je le bois le matin, à raison de deux cuillères à café dans un verre d'eau. Usuellement il est préférable de stopper pendant nos saignements, le corps se détoxifiant trés bien tout seul à ce moment.Tu peux reprendre ta "cure" dés la fin des saignements jusqu'au prochain cycle.

Comme tous les autres hydrolats, tu peux aussi l'utiliser sur ta peau pour te rafraîchir ou comme soin journalier.


ATTENTION; toutes ces remarques résultent de mes expériences personnelles. Je ne suis pas médecin, ni herboristes avec un diplôme à la clé. Restes prudent.e.x avec les plantes, c'est pas parceque c'est naturel que c'est sans danger]

Généralement, les cures de plantes se prennent sur une période de 21 jours, puis on fait une pause. Dans bon nombre de cas on pourrait se retrouver avec les effets inversés que ceux recherchés.



Keep in touch pour mes prochaines astuces "peaux neuve" et d'autres aventures printanières...qui ne font que commencer!

9 vues

Posts récents

Voir tout