Despatcho, Tou Bichvat et Imbolc

Mis à jour : févr. 4

Samedi nous sommes allés en famille faire l'offrande de nos crinières à Pachamama, sous forme de "despatcho" (brièvement: tradition sud américaine qui consiste à offrir dans un trou creusé au sol, des offrandes; plantes, graines, nourriture, boisson, fleurs, etc...).


Nous y avons ajouté le symbolisme des fêtes de Tou Bichvat (la fête juïve du printemps qui se tient en février et dont la tradition est de planter des graines ou un arbre, symbolisant la croissance et le renouveau) et d'Imbolc (fête celte, annonçant les prémices du printemps, une fête de la lumière/du feu, de la purification et des germinaisons réelles ou symboliques).


Par ce rituel multi-culturel ou chacun-e peut y trouver du sens sans prosélytisme, nous avons remis nos chevelures aux soins de Pachamama, qui, telles les graines de plantes que nous avons ajoutées au despatcho, repousseront avec vigueur, renouveau, pour fleurir cet été.


Lorsqu'un acte est posé dans l'intention, cela nous permet d'intégrer le processus du changement, du lâcher-prise. Visualiser nous permet de passer à l'acte, et passer à l'acte concret nous permet de "boucler la boucle" et d'aller de l'avant sans se retourner avec regrets (même si des fois ce n'est pas si simple et qu'il faut réitérer le lâcher-prise).


Merci à mon mari et à mes filles qui soutiennent et nourrissent ces actes magico-symboliques avec sérieux, plaisir et joie de leurs belles énergies!


AHO(hihihaha!)


Le rituel en image :





© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin