Casseuses-cueilleuses

Le temps des récoltes a sonné!

Même si l’Été et ses feux sont encore bien présents ces jours, nous pouvons déjà percevoir le changement ; les magnifiques couchers de Soleil orangés, presque fluos, la lumière dorée et chaleureuse, le petit matin frisquet qui nécessite sa petite laine, les feuilles qui passent doucement du vert au jaune...

La Nature exulte son abondance, nous offrant ses fruits gorgés du soleil estival: baies, raisins, cucurbitacées, tomates, noix et noisettes, pommes et poires, figues rebondies...il est temps de prendre son petit panier et d'aller faire un tour dans le potager et/ou dans la foret.


Il est une activité fascinante pour petit-e-s et grand-e-s, qui appelle jusqu'à notre tréfonds d'humanité archaïque; le cassage de noisette (Attention hein?Je vous parle pas du cassage de noisette que nos enfants nous font subir parfois :-p).

Rien de plus satisfaisant, voir de légèrement trippant, que de casser la coque, extraire le fruit et de le croquer dans l'instant!

Mes racines de casseuse-cueilleuse se réveillent et mes mains s'activent toutes seules, sans que j'aie besoin de réfléchir. Je me retrouve dans un état de conscience modifié, comme lorsque je joue du tambour, que je crée ou que je tisse, toujours attentive à se qui se passe autours et pourtant quelques part, dans un monde parallèle, mon esprit balade...

Casser des noix est aussi hypnotique que de regarder le feu; c'est inscris dans nos gènes d'Homo Sapiens Sapiens depuis des temps immémoriaux. Et c'est d'ailleurs non par hasard que ce genre d'activités (cassage de noix, tissage, etc...) se pratiquaient en groupe, au coin du feu, et souvent accompagné d'histoires, elles aussi propices au voyage de l'esprit et à la méditation.


Retrouvons ensemble les joies de notre archaïcité et allons glaner dans les champs et les forêts, noisettes, glands, noix, châtaignes ou marrons d'inde.


Ce sera aussi une merveilleuse occasion de parler à vos enfants des temps anciens ou chacun-e avait sa place et sa fonction au sein de la communauté et aidait à sa mesure pour le bien de toustes; glaner, décortiquer, conditionner pour maintenant ou en prévisions des jours moins fastes.




Se rendre compte aussi du travail que cela demande, de l'énergie et du temps passé à ses activités productives de "survie".


Nous avons fait notre récolte de faines et de noisette se wknd avec les filles (cf; mon compte insta; paganmamita), et elles m'ont aidées avec assiduité dans tout le processus. Ce fut un moment joyeux, ou chacune a pu être valorisée de son travail et impliquée dans la grande chaîne familiale!


Voici quelques idées pour passer un moment "pré-historique" avec vos enfants et profiter des bienfaits d'une activité collective pour la communauté (famille et/ou plus) :


- Lessive aux Marrons d'Inde; Récoltez quelques marrons lors de vos prochaines balades. Rincez les et râpez les (avec une râpe à fromage classique).Mettre la poudre de marron dans un petit tissu (du genre gaze, c'est pour éviter de se retrouver avec plein de brinborillons de marrons dans les habits). Choisir des petits vêtements de poupées (ou autres). Préparer une bassine d'eau tiède. Mettre à infuser la poudre. A l'aide d'une paille on soufflera dans l'eau, créant ainsi des bulles (Attention l'enfant doit bien savoir souffler dans la paille, sinon il risque d'avaler l'eau savonneuse. c'est pas dramatique, mais vaut mieux éviter).

Et voilà; laissez vous emporter par l'activité de lavandière; ce sera un moment pour parler de ce métier oublié et difficile, ainsi que d'évoquer l'ingéniosité des anciennes qui faute de sous pendant la Deuxième Guerre, utilisaient cette recette pour laver leur linge!


- Café aux glands; OUI!Les glands sont comestibles!Toutefois il faut bieeeeen les rincer à l'eau pour évacuer les tanins (cela nécessite plusieurs rinçage à l'eau ou trempage). Une fois cela fait, on les fera sécher à l'air. Puis on les mettra dans le four pour les torréfier. A l'aide d'un moulin à café, l'enfant pourra alors les réduire en poudre pour un café 100% oldstyle, du temps ou le vrai Kawa coûtait une blinde! Se prépare aussi avec de la racine de chicorée et de pissenlit torréfiée.

Variante; laisser l'enfant faire ses mixtures et farines avec toutes sortes de grains; blés ou autre petites graines récoltées en Nature pour confectionner ses potions ou galettes!




-Smasher les noisettes; J'ai jamais compris l'utilité des casses noix...franchement c'est un accessoire futile quand deux pierres, ou un couteau font l'affaire.

Trouver deux pierres; celle de dessous pourra avoir quelques aspérités pour "caler" la noisette. Celle de dessus (qui servira à frapper) devrait bien tenir dans la main et être de type "galet", plutôt lisse et plate.

On cale la noisette sur la pierre du dessous et on smash avec celle de dessus. Easy Peasy.

Le tout est de trouver la bonne frappe pour casser la cosse, mais ne pas endommager le fruit. Excellent exercice de dextérité et de dosage de sa force. On pourra aussi effectuer le travail "à la chaîne"; un-e enlève la peau des noisettes et les sépare, un-e smash la coque, un-e décortique et mets dans un bol la récolte.



-Bushcraft enfantin ; les faines sont les fruits des Hêtres. Elles se reconnaissent facilement et sont comestibles. Vous pourrez en ramasser lors de vos prochaines balades et les manger sur place ou les emporter à la maison pour consommation ultérieure. Crues ou grillés avec du sel ou du sucre façon "pralin". Attention toutefois; les faines contiennent des tanins et autres substances légèrement toxiques à haute dose. Soyez modeste dans votre consommation. Anyway, pour en manger plus que quelques unes il faut se lever tôt; c'est aussi fastidieux et "peu rentable" que décortiquer des noisettes!

Il semblerait aussi que leur consommation soit bénéfique en prévention des maladies neurologiques dégénérescentes, du genre Alzheimer ou autres...



Bonne chasse les casseurs-cueilleurs/casseuses-cueilleuses!

© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin