La Résistance s'organise J+3




Des fables et des chants pour comprendre et embellir


Je suis conteuse de profession et chaWoman de confession, et bien évidement je crois au pouvoir magique des mots, des histoires, des chants et des vibrations qui en découlent.


La "magie"* et les contes ont ça de commun; peut-importe l'endroit ou ils naissent dans le Monde, peu importe les noms, la culture et les lieux, les artefacts magiques ou les héros-héroïnes...

Toustes ont un même fond : comprendre et raconter le Monde qui nous entoure, mettre des mots ou des actes sur les maux, émerveiller pour éveiller/élever les consciences quelque soit notre âge**.


Voici donc une belle histoire, une fable moderne et écologique de ce qui nous arrive en ce moment.

Je n'en connais pas l'origine mais elle m'a été transmise ce matin par une amie, et je voulais la partager.

A l'instar des collapsologues, je crois réellement au fait de produire de nouveaux récits pour accompagner la transition écologique; pas forcément du genre MadMax ou Walking Dead, ou la mort, la désolation et la survie prime (attention hein, j'adooooore ces récits aussi, mais là n'est pas le propos).

Trouvons, créons, modifions et partageons avec nos talents de raconteurs, un Nouveau Monde.

De nouveaux mythes dans lesquels nous nous reconnaissons, pour nous guider, nous éveiller et penser à la Vie plutôt que la Survie.Dans un but commun; transmettre aux enfants et (jeunes) adultes une vison du futur dans laquelle ielles ont envie d'évoluer.


Par ailleurs je vous propose aussi de vous retrouver sur vos balcons le soir à 21h. C'est l'heure à laquelle nous nous réunissons partout en ville, pour remercier les médecins, pompiers, militaires, agents de sécurité, hommes et femmes qui sont au front et nous protègent au détriments de leurs propres santé!Une pensée aussi à toustes celleux qui doivent bosser pour qu'on puisse continuer à manger autre chose que notre stock de PQ!


Prenez votre tambour, votre guitare, votre trompette, que sais-je! Et entonnez un chant...celui ci a de grandes chances d'être repris par vos voisin-e-s! Une belle occasion de maintenir les liens sociaux avec poésie et chaleur quand l’heure est au confinement!


Avec des histoires et des chansons, on ne sauve pas le Monde mais on le rend plus beau et plus fort!


Place à l'Histoire:


L'Univers et le Corona

Fable moderne écologique

Corona: Univers, Pourquoi me mettre dans le pangolin ? Univers :: Cet animal, Corona, est en voie d’extinction. Et pourtant les humains continuent de le braconner et de le manger. ... Ce sera la 1ère étape de ma leçon. C: D’accord Univers. Pourquoi tu veux que ça commence en chine? U: La chine est le symbole de la mondialisation et de la production de masse petit. Ce pays est surpeuplé, il produit en masse et pollue en masse... C: C’est vrai univers... Mais en même temps c’est parce que les autres pays y ont un intérêt financier aussi non ? U: Oui petit c’est pour cela que ta mission va être de te répandre partout dans le monde, et principalement dans tous les pays concernés par ce système, l’Europe, les US, les pays producteurs de pétrole... C: Quelle forme vas tu me donner univers ? U: Celle d’un virus qui va principalement infecter les voies respiratoires. C: Mais pourquoi univers ?

U: petit, vois tu de nos jours, les humains mettent en danger la planète. La pollution est devenue trop importante mais l’humanité n’en mesure pas l’ampleur. Quoi de plus symbolique que la respiration petit, tu comprends ? C: Oui mais ça veut dire que je vais être dangereux univers ? U : Tu ne le seras pas plus que plein d’autres maladies existantes petit, et tu le seras bien moins que la pollution elle même qui génère des milliers de morts ! Mais la différence c’est que toi, tu seras visible... C: D’accord univers. Mais tu crois que ça va marcher ton truc là alors, je comprends pas comment ? U: Tu as raison petit. C’est pour cela que je vais te rendre très contagieux. Tu vas vite te propager. La vitesse de propagation sera bien supérieure à ta dangerosité. C: Ok mais alors si je suis pas si dangereux, tu crois qu’ils vont avoir peur de moi ? U: Oh petit oui fais moi confiance. C’est sur cela d’ailleurs que je compte pour faire évoluer les mentalités : la peur. Ce n’est que quand l’humain a peur, qu’il peut changer ensuite... C: Tu crois ? U: Oui petit, et je vais ajouter tout un contexte pour amplifier la peur et les prises de conscience. C: Quoi univers...?

U: La peur va tellement prendre le dessus que l’on confinera les gens chez eux tu verras. Le monde sera à l’arrêt. Les écoles seront fermées, les lieux publics, les gens ne pourront plus aller travailler. Les croisières, les avions, les moyens de transport seront vides.. C: oh la la, Univers, tu vas loin, mais qu’espères tu de cela ? U : que le monde change petit ! Que Terre mère soit respectée ! Que les gens prennent conscience de la bêtise humaine, des incohérences des modes de vie et qu’ils prennent le temps de réfléchir à tout cela ... Qu’ils arrêtent de courir, découvrent qu’ils ont une famille et des enfants et du temps avec eux. Qu’ils ne puissent plus recourir aux suractivités extérieures car elles seront fermées. Se reconnecter à soi, a sa famille, ça aussi, petit, c’est essentiel... C: Ok mais ça va être dangereux, l’économie va s’effondrer.... U: Oui petit, il y aura de grosses conséquences économiques. Mais il faut passer par la. C’est en touchant à cela aussi que le monde je l’espère va prendre conscience de ses incohérences de fonctionnement. Les gens vont devoir revenir à un mode de vie minimaliste, ils vont devoir retourner au local, et je l’espère à l’entre aide.. C: Comment vais je me transmettre ? U : par le contact humain.. Si les gens s’embrassent, se touchent... C: bizarre univers là je ne te suis pas, tu veux recréer du lien mais tu éloignes les gens ? U: Petit, Regarde aujourd’hui comment les humains fonctionnent. Tu crois que le lien existe encore ? Le lien passe par le virtuel et les écrans. Même quand les humains se promènent, ils ne regardent plus la nature mais leur téléphone... A part s’embrasser il ne restait plus grand chose du lien... alors je vais couper ce qui leur restait de lien et je vais exagérer leur travers ... en restant confinés chez eux, fort à parier qu’au départ ils se régalent des écrans mais qu’au bout de plusieurs jours ils satureront... lèveront les yeux.. découvriront qu’ils ont une famille, des voisins ... et qu’ils ouvriront leur fenêtre pour juste regarder la nature ... C: tu es dur Univers, tu aurais pu alerter avant de taper aussi fort...

U: mais corona, avant toi j’ai envoyé plein d’autres petits ... mais justement c’était trop localisé et pas assez fort... C: tu es sûr que les humains vont comprendre cette fois alors ? U: je ne sais pas corona... je l’espère... mère terre est en danger... si cela ne suffit pas, je ferai tout pour la sauver, il y a d’autres petits qui attendent ... mais j’ai confiance en toi Corona... et puis les effets se feront vite sentir ... tu verras la pollution diminuera et ça fera réfléchir, les humains sont très intelligents, j’ai aussi confiance en leur potentiel d’éveil... en leur potentiel de création de nouveaux possibles ... ils verront que la pollution aura chuté de manière exceptionnelle, que les risques de pénurie sont réels à force d’avoir trop délocalisé, que le vrai luxe ce n’est plus l’argent mais le temps... il faut un burn out mondial petit car l’humanité n’en peut plus de ce système mais est trop dans l’engrenages pour en prendre conscience... à toi de jouer... C: merci Univers... alors j’y vais ...


*Je parle ici de la "magie", la vraie, la naturelle, celle qui utilise les énergies de la Terre et des Esprits, ainsi que les actes psychomagiques pour permettre le Mieux Vivre et la Connexion...pas faire sortir les lapins d'un chapeau ou jeter des mauvais sorts à l'aide du Démon!


**Par pitié arrêtons de croire que les histoires sont destinées aux enfants. cette idéologie vient du 19ème siècle par la mise par écrit des contes traditionnels oraux. La plupart du temps conteurs et conteuses s'adressaient à un public d'adultes, jeunes et anciens, lors d'activités ou de "veillées"ou toustes étaient réunis autours d'une tâche ou d'un conseil. Bien sûr, j'imagine que les enfants se faufilaient pour écouter et en prendre de la graine, mais ils n'étaient pas l'unique public visé.

© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin