La Résistance s'organise J+24



Range ton hametz!


Aujourd'hui, selon le calendrier festif juïf, nous célébrons Pessa'h, la Pâques.

Il existe bien sûr une foultitude de chose à observer, mais étant largement goy, je vais m'en tenir, comme souvent, au symbolisme de la fête.

Voici les quelques points que l'on peut observer:


-Exodus, mouvment of jewish people: Pessa'h célébre l'exode hors d'Egypte.

C'est aussi l'occasion de raconter son propre exode ou de penser à celleux qui le vivent pour raisons politiques ou climatiques.

C'est aussi le début de la moisson de l'orge qui inaugure le cycle annuel agricole.


-Range ton hametz: le hametz ou Hometz signifie "pain levé" ou levure.

Il est donc de tradition pendant les quelques jours que durent Pessa'h de ne pas consommer ce qui contient de la levure. Le pain est remplacé par le pain azym.

De plus, il est aussi de tradition d'évaquer tout ce qui contient de la levure dans la maison (céréales, levure diverses, pain secs...tout ce qui résulte de la fermentation) et de traquer le hametz (ici on comprendra toutes les miettes de conchonnerie amassées durant l'année). En réalité il s'agit d'un grand nettoyage de Printemps annuel!


-Le Seder: signifie "ordre", repas familial rituel. Au centre de la table trône une grande assiette sur laquelle sont disposés les objets et aliments symboliques suivants:

-un os d'agneau (sacrifice pasqual)

-un oeuf dur (sacrifice supplémentaire.

-des herbes amères en souvenir de la dureté de la vie en Egypte (et donc de l'esclavagisme).

-du harosset, mélange écrasé de dattes, noix, raisins et vin, rapellant le mortier utilisé par les esclaves.

-du persil trempé dans l'eau salé, signifiant les larmes du peuple en exode.

-une coupelle d'eau salée, symbolisant les larmes

-trois matsot (pain azym), qui rapelle le départ précipité du peuple juïf...le pain n'ayant pas eu le temps de lever!


-Se laver les mains, avant et aprés le repas avec une cruche d'eau et une bassine qui seront passée à chaque convive. Bon en plus, vu les mesures actuelles c'est juste du bon sens :-p!


-Le thé de Paessa'h : un thé rafraîchissant et purifiant pour accompagner le Seder.

-une théière en métal, type oriental

-menthe marrocaine

-menthe poivrée

-fleurs d'oranger

-sucre (si on veut)

-une pincée de thé vert


Chauffer l'eau. "Nettoyer" la théière avec un peu d’eau bouillante. Jeter l'eau.

Mettre la pincée de thé vert, rincer puis jeter la première eau.

Remplir la théière d'eau puis ajouter les 2 menthes et les fleurs d'oranger. Sucrer si besoin.

Servir en faisant mousser le thé comme au Maghreb .



Voilà pour des petits rituels à effectuer chez soi...

Allez maintenant tu range ton hametz fissa!


Rigolo, judaïque et décalé, la Tora Box nous parle de Paessa'h (et de bien d'autres choses!)

https://www.youtube.com/watch?v=0X0flM2QKak&t=80s

-

23 vues

© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin