La Résistance s'organise




ou "chronique d'une quarantaine...et plus si affinité"


le Grand Conseil va certainement l'annoncer dans quelques heures; La Suisse va connaître un confinement presque total ces prochaines semaines.


Alors OUI ça fait chier d'être les un-e-s sur les autres pdt 2 semaines (ou plus), OUI ça fait flipper qu'on se croirait dans Walknig Dead, OUI va falloir occuper les enfants qui eux vont rester en demande quasi constante de jeux et d'amusement.


Pour ne pas psychoter dans son coin (et par là même refiler son psychotage aux enfants qui eux ne comprennent pas vraiment tout a fait ce qui se passe) ou céder à la si tentante solution de l'écran, je vais me faire un plaisir de vous proposer quelques petites activités à faire pour vous, pour les autres, avec les enfants ou entre adultes (en tout bien tout honneur!).


Cette expérience hors norme nous permet une grande réflexion sur le Monde qui nous entoure et qui touche peut-être à sa fin (dans le genre que le système capitalisto-croissant est entrain de se casser la gueule et qu'on risque un basculement mondialisé...le fameux "collapse" dont nous parle depuis des années les alerteurs).


Nous réalisons que:

1) Tout est relié (économie-santé-protection civile-salaire-travail...) par du fil blanc...du genre de celui qui se pète quand la tension est trop forte, et détruit au passage une bonne partie de la Toile.

2) Nous n'avons strictement AUCUNE autonomie, ni résilience, ni savoirs (dans le sens "savoir faire" basique) et que ce serait quand même bien de voir un peu plus loin que le bout de la quarantaine.

3) Nous vivons peut-être une merveilleuse occasion d'une prise de conscience et que QUAND ou SI nous sortirons de cette crise, la donne sera peut-être différente pour bon nombre d'entre nous. Transitionnons dans la joie et l'espoir plutôt que dans l'agressivité et "l'àquoibonnisme".


Alors en attendant l'annonce officielle, je décrète comme une grande qu'aujourd'hui nous sommes le J+0 de la quarantaine.


Et voilà ma première proposition : Si tu as faim fais ton pain, et gardes en pour demain!


La base de l'alimentation de nos ancêtres européens était le pain. Avec le forgeron et le/la medecin-e, le boulanger était une personne indispensable de sa communauté.


Qui d'entre nous fait encore son pain aujourd’hui. Je veux dire LE pain, celui que tu fait de A à Z sans passer par une machine qui le fait à ta place.

Alors certes je ne mouds pas ma farine moi-même, et principalement j'achète ma levure chez le boulanger mais le pain (préparer la mixture, faire lever la pâte, la pétrir et la former) est une expérience formidablement sensuelle et ludique toujours renouvelée. Et quelle odeur merveilleuse qui se repend dans la maison!

Quand au délice de manger un bout de pain rompu encore chaud...Ahhhhh un vrai réconfort.


Et si tu faisais le pain avec tes gamins pour le goûter et pour le déjeuner de demain?


Ici le mien (en forme de feuille) est à la farine blanche bio, farine de pois-chiche et farine de maïs avec des graines de sésame et de pavot. Celui de Sio est composé des mêmes farines mais avec des gros grains de sucre croquants sur le dessus.


Basiquement je prépare la pâte de la sorte: (attention si t'aime les mesurettes, ce qui suit va te faire mal aux yeux)

-farines mixtes (selon l'humeur et les possibilités.Attention je mets tjs plus de farine à gluten sinon le pain est tout raplapla et j'aime pas trop)

-levure de boulanger (du genre en cube) ou levain (parfois je le fait moi-même c'est ultra simple)

-des items (grains de sucre, graines diverses, noix, etc...) pour mettre à l'intérieur OU à l'extérieur. J'utilise un peu de crème végétale pour "dorer" le pain au lieu du traditionnel jaune d'oeuf. ça marche trés bien!

-un peu d'eau tiède

-un peu d'huile (tournesol, colza voir même olive)


Je mélange le tout avec application et amour!. Je pétris. Je laisse reposer minimum 1 heure. Je forme, je décore.

Je mets au four pdt environ 1/2 heure avec de l’eau dans un bocal ou dans le lèche fritte (ça fait une belle croûte et le pain reste moelleux).

Je le conserve dans un torchon et s'il m'en reste un peu sec je le toaste, je le fait en mode"pain perdu", pudding ou encore croûtons.


A vos tabliers pour ce moment de création ludique et gourmande!


FORZA TUTTI_E!



© 2019 Chloé Biessy 

  • Black Facebook Icon

Les mains sales et les pieds nus | contact | Meyrin